05 août 2005

Le retour de l'ours au pays des ours

Je ne sais pas si cette nouvelle vous a échappé, je ne sais pas si vous comprenez ma joie, mais moi je suis littéralement aux anges.

ours_brun_copie1

UN PEU D'HISTOIRE
Pourquoi la capitale de la Suisse s'appelle-t-elle Berne? Ce nom vient d'une ancienne racine apparentée à l'anglais "bear" et à l'allemand "Bär": ours! Ce doux pays tranquille dans lequelle je vis était autrefois peuplé d'ours! Mais les éleveurs qui aiment tellement la graisse de leurs brebis et de leurs veaux ont peu à peu massacré cet animal:

" L'ours brun a officiellement disparu des Alpes suisses il y a 100 ans."
"Il avait disparu de Suisse il y a cent ans: le dernier individu a été tué par des chasseurs le 1er septembre 1904 près de Scuol (Grisons)." (extraits d'articles de presse)

Mais des larmes de crocodile ont coulé:
" Depuis les années 1980, le plantigrade est protégé dans le pays. "
(En Italie, mon pays natal, nous appelons de telles décisions "fermer l'étable après que les boeufs se sont échappés")

ET FINALEMENT...

" Une enquête a été ouverte sur un éventuel retour de l'ours dans les Alpes suisses, après le témoignage d'un groupe de randonneurs qui pensent avoir aperçu cet animal sur le col de l'Ofen, dans les Alpes du canton des Grisons (est).
Ces randonneurs auraient observé un ours brun et ont prévenu immédiatement les autorités, qui ont ouvert une enquête.
A la mi-juillet déjà, un animal ressemblant à un ours avait été observé à quelques kilomètres de la frontière suisse, dans le Parc national italien du Stelvio.
Cette fois-ci, ce sont un chasseur, sa femme et un journaliste qui ont affirmé avoir aperçu un ours lundi vers 21h00 à quelque 500 mètres d'eux.
Samedi soir, l'ours brun a été à nouveau aperçu dans la région, par près d'une centaine de personnes."
(extraits d'articles de presse)

3ursus_copie

SOURIRES

"Le service suisse de la chasse n'a pas confirmé pour l'instant que l'ours a passé la frontière. Ses responsables n'ont trouvé aucune trace particulière."
( PANIQUE CHEZ LA POLICE DES DOUANES: L'OURS ITALIEN AURAIT-IL PASSE LA FRONTIERE SANS EXHIBER SON PASSEPORT NI SON PERMIS DE SEJOUR? INADMISSIBLE)

2ours_brun_1

ET PAF!

"L'ours brun des Grisons a tué un veau.
L'ours brun, qui a été observé pour la première fois en Suisse il y a quelques jours, a tué un veau âgé de quelques jours dans la région du Val Muenster, dans le canton des Grisons (sud-est), a annoncé dimanche la presse suisse.
L'information a été confirmée par le garde-chasse responsable, qui a retrouvé le veau déchiqueté samedi.
Les traces observées permettent de conclure que le veau a été victime de l'ours."

PARANO GENERALE

"Décidément, l'ours fait couler plus d'encre que les festivités du 1er Août."
(pas étonnant, vu la chiantise de telles festivités, note de l'auteur de ce blog)
A croire qu'entre les discours des politiciens et les péripéties du plantigrade le peuple a définitivement tranché en faveur de l' Ursus arctos arctos , en latin évidemment.
(on se demande pourquoi :-)))))), n.d.a.d.c.b.)
"Bien décidé à protéger son intimité, il (l'ours, n.d.a.d.c.b.) oblige les paparazzis animaliers qui veulent l'immortaliser à se munir de jumelles assorties d'appareils photo numériques. Une prouesse technologique, soit dit en passant, qui va certainement aider à l'avenir les photographes de talent qui harcèlent à longueur d'année Stéphanie de Monaco."
(n.d.a.d.c.b.: je trouve l'ours beaucoup plus intéressant, et il a l'honnêteté de ne pas s'épiler)
"Reste que face à une bête qui mesure trois mètres de haut debout et pèse à l'âge adulte au moins 200 kg, la question se pose de savoir si sa présence est vraiment sans danger pour l'homme. (...) Pour les uns, si l'animal fait mine d'attaquer, il faut se coucher sur le sol en position foetale. Pour les autres, il faut tenir ses mains derrière la nuque. Même dilemme si l'animal est juste surpris par une présence humaine: les uns proposent de dire «Hello» à l'animal et de se retirer ensuite de son territoire sur la pointe des pieds, alors que d'autres estiment qu'il ne faut jamais regarder la bête dans les yeux."
(extraits d'articles de presse)

4ursus

CONCLUSION DE L'AUTEUR DE CE BLOG

Bref, notre culture vise le risque zéro et préfère l'extinction de ces êtres nobles et purs qui sont les grands prédateurs à la plus petite prise de risque.

Je voudrais poser deux questions aux lecteurs:

1. A votre avis, peut-on oser se dire choqué d'avoir vu un veau déchiqueté par un ours, lorsqu'on consomme quotidiennement des films qui contiennent des images proprement écoeurantes et que même les enfants voient à la télévision?

2. Qu'est-ce qui est plus dangereux pour l'homme, cochez ce qui convient:

a) un Ursus Arctos qui se balade dans une région paumée de Suisse
b) le réchauffement de l'atmosphère, qui risque de désertifier la moitié de la planète, de noyer l'autre moitié (à noter que ce dernier phénomène n'est pas provoqué par l'Ursus Arctos mais par une autre espèce de prédateur très dangereuse, l'Homo Sapiens)

En plus cet ours est célibataire, comme moi, ce qui me le rend définitivement sympathique!

Posté par irene61 à 12:14 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur Le retour de l'ours au pays des ours

    très belle

    je trouve très bien faite la photo de l'ours et l'a bule de bd!

    Posté par Antho56, 05 août 2005 à 13:42 | | Répondre
    • javous

      Posté par lola, 09 novembre 2012 à 17:16 | | Répondre
  • J'ai un faible pour les ours, sans doute une réminiscence enfantine de celui en peluche. Surtout que celui que je possédais n'était pas doux du tout, il y a donc un manque en moi.

    Pour épondre aux question:
    1) Non, il suffit d'aller aux abattoires et j'aime bien le veau dans mon assiette. L'homme tue les animaux depuis la nuit des temps, on a l'air de découvrir qu'il n'est pas le seul.

    2) Je crois qu'on encore dans un problème de profits. Pour vivre les éleveurs sont contraints d'avoir de grand troupeaux peu gardés. Du coup, le moindre prédateur devient un fléaut remettant en cause leur mode de vie. Pourtant, je ne pense pas que ni l'ours ni le loup soit le problème numéro un dans cette affaire.

    Posté par berlioz, 05 août 2005 à 17:07 | | Répondre
  • Question secondaire

    Alors, comme ça, tu es née en Italie ?
    Je ne sais plus si je tai dis que j'ai de lointaines origines du nord de l'Italie. Ma grand-mère paternelle était une demoiselle Giacomotti.

    Posté par berlioz, 05 août 2005 à 17:11 | | Répondre
  • à bientôt le loup, le lynx et le chacal

    Posté par anna, 07 août 2005 à 16:45 | | Répondre
  • excellent post : instructif, divertissant et qui pose de "vraies" questions !

    J'aime beaucoup l'image "chuis timide"

    Pour répondre aux questions:
    1/ on en voit autant au journal d e20h ! et un veau... c'ets fait pour être mangé par les hommes ou par les ours !
    2/ ouais, y a un paquet de fléaux "humains". Le climat de otute façon se déregle très bien tout seul san sl'aide d el'homme. On accelere les choses, c'est tout ! par contre on provoque pas mal de catastrophes ecologiques "en même temps" : petroliers, radioactivité, etc. ceci dit, la nauture nous a rappelé que c'ts elel la plus forte avec un tsunami, par exempel !

    allez, gardons espoir et vive les "ours" !

    Posté par mymy marmotte, 08 août 2005 à 16:07 | | Répondre
  • t'habites où en Suisse?

    Posté par nam-nam, 08 septembre 2005 à 14:53 | | Répondre
  • Inacceptable

    L'ours à été abattu aux Grisons, car il s'approchait des agglomérations et ne se montrait pas craintif. Avons-nous le droit d'assassiner un animal, soi-disant, potentiellement dangereux ? C'est un animal omnivore, donc, à mon avis, tout à fait contrôlable étant donné la facilité de le nourrir. J'ai de la peine à croire que seul l'abattement était l'unique solution. Je suis vraiment triste pour cette être innocent qui mord pour manger, donc c'est naturel. Tandis que l'homme tire pour tuer, est-ce criminelle ?

    Posté par Ben, 15 avril 2008 à 11:36 | | Répondre
  • >ben

    Cher Ben,
    je ne sais pas te dire combien la nouvelle de l'abattage de cet ours m'a attristé. J'insiste encore une fois sur l'absurdité de notre société: d'une part, on recherche le "risque 0" en abattant les animaux, les vieux arbres, en désinfectant et stérilisant à toute allure; d'autre part, on pollue la mer, on détruit la couche d'ozone, on délaisse l'éducation et l'instruction des enfants (qui ne connaissent bientôt que les mensonges et les banalités des mauvaises chaines TV). Où est le vrai danger alors? Bien affectueusement, Lobita

    Posté par lobita, 15 avril 2008 à 19:23 | | Répondre
  • Je me demande si sa sert encore d'essayer de comprendre les actes de certains humains ! Il reste encore un ours plus discret, j'espère qu'il saura rester sur son territoire afin d'éviter de croiser un barbare humain.

    Posté par Ben, 15 avril 2008 à 20:47 | | Répondre
  • Si jamais la boutique de notre site est ouverte, il y a des films engagés dont les trois que nous avons édités sur le pétrole, les biopirates et le nucléaire.

    Posté par Ben, 16 avril 2008 à 13:22 | | Répondre
  • J adore

    J adore les ours et j adore ch'uis. timide

    Posté par Lola, 11 septembre 2011 à 14:42 | | Répondre
  • il sont très beau

    Posté par johan, 14 décembre 2012 à 11:50 | | Répondre
Nouveau commentaire