17 septembre 2008

Rotkehlkchen

rouge_gorge1

rouge_gorge2

... oui, tel est son nom en allemand, langue que j'enseigne 5 heures par semaine. Ce matin, il y a eu un nouvel élève à mon cours, celui que vous voyez ici, à droite et à gauche, emmitouflé dans mon écharpe. Le malheureux, frigorifié, était tombé raide sur le trottoir: je ne pouvais pas le laisser là! Alors je l'ai emmené avec moi en classe, où les 23 Mouflets (tout neufs) l'ont tellement adoré, qu'ils n'ont pas soufflé pendant les 3 heures de la leçon: pour ne pas l'effrayer... :-)

Posté par irene61 à 18:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Rotkehlkchen

    adorable !

    mon père a, autrefois, ramené un hérisson à moitié mort sur la route, nous l'avons soigné en lui donnant des vers de terre etc...
    Retapé, il finit par retourner à la vie sauvage, à notre grand désespoir à moi et ma petite soeur...

    Posté par wictoria, 17 septembre 2008 à 21:19 | | Répondre
  • Bonsoir

    Et vous l'avez sauvé ? Ils devaient être content les mouflets.
    Bonne soirée bisous

    Posté par Noisette, 17 septembre 2008 à 21:33 | | Répondre
  • Tros mimi le Rotkehkchen à ne pas confondre avec le Rotkäppchen.

    Posté par BJ, 17 septembre 2008 à 23:28 | | Répondre
  • J'ai amené voici quatre ans ma chipounette, petite chatte de 7 jours en classe tout le mois de juin. Les filles se chargeaient du biberon aux récréations...

    Posté par muse, 18 septembre 2008 à 07:29 | | Répondre
  • >wictoria noisette bj muse

    >wictoria: les animaux, c'est des joies et des douleurs...
    >noisette: ils étaient aux anges!
    >bj: non, en effet, Rotkäppchen a vécu plutôt une sombre histoire avec un de mes frères...
    >muse: bravo, la présence d'un petit animal dans une classe est un facteur d'équilibre et amène une bonne ambiance! D'ailleurs, il y a eu des expériences menées aussi dans des hopitaux et des maisons de retraite. Dommage que ce soit si difficile de faire comprendre tout ça aux gens "propre-en-ordre"...

    Posté par lobita, 18 septembre 2008 à 15:03 | | Répondre
  • Ils étaient donc 24!
    Nous devrions, ici, introduire un oiseau dans chaque classe et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Quelle belle idée, Lobita, et ceci 3 heures d'affilée!

    Posté par pierre, 21 septembre 2008 à 22:12 | | Répondre
  • Et la suite ?
    L'oiseau s'est il rétabli ?

    Je suis certain que la présence d'un animal en classe est bénéfique .
    IL y a trente ans , j'étais jeune instituteur dans une classe unique en pleine campagne .
    Je trouvais un bébé lapin blessé à une patte .
    Je l'ai emmené en classe .
    Nous l'avons soigné , élevé au biberon , puis à l'herbe ...et salades du jardin .
    Il était en liberté dans la classe .
    Quand il fut adulte , nous lui avons rendu la liberté .IL est resté près de la maison .

    Posté par Jean, 02 octobre 2008 à 13:53 | | Répondre
  • >jean

    merci de cette merveilleuse histoire.

    Posté par lobita, 04 octobre 2008 à 11:13 | | Répondre
Nouveau commentaire