01 juillet 2008

A l'heure du coucher, le paradis perdu

Il y a vingt ans, lorsque j'ai quitté l'Italie pour Genève, la campagne genevoise m'est apparue bien plus rude et sauvage que les zones cultivées de mon pays natal: ces dernières sont claires et ensoleillées, vers le centre de la péninsule;  au nord, elles sont plates, disciplinées et brumeuses.Rien à voir avec cette campagne vallonnée, cernée de près par les pentes parfois abruptes des Préalpes et les forêts du sombre Jura.C'est bien au coeur de la campagne genevoise que j'ai récemment découvert - à une heure de marche de... [Lire la suite]
Posté par irene61 à 18:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]