07 juin 2008

Epuisée, heureuse et...

Mon mercredi de repos s'est transformé en étrange errance mythique à travers mon propre pays. Mon câlinou et moi avons flâné du bord du lac au coeur humide de la campagne, jusqu'aux aux crêtes du Jura couvertes de forêt. Le temps nuageux ne nous a pas effrayé; au contraire, la végétation nouvelle s'allumait d'un éclat fluorescent dans la lumière voilée, et c'était beau. Je ne sais pas ce que nous avons fait, peut-être avons-nous poursuivi l'eau, remonté ses voies. La même eau qui ruisselle des sommets des sapins, rejaillit dans l'ombre de la terre, des centaines de mètres plus bas, puis de plus en plus trouble coule vers le grand bassin du lac - en charriant tous ses mystères, les pensées inconnues des poissons et des oiseaux.

le_renardMême les champs avaient des yeux - de renards et chats sauvages.


Hier, changement brutal:  la musique, la foule - nous nous sommes produits au festival des Voix du Prieuré. Comme j'ai déjà expliqué d'autres fois, nous formons un petit ensemble féminin + un soliste masculin, et chantons de la musique liturgique orthodoxe; hier par contre, nouveauté, avec une soprano j'ai chanté en duo - une difficile pièce contemporaine de Giacinto Scelsi, 8 minutes devant 400 personnes,  la_crypte dont quelques spectateurs très avertis. Nous avons eu beaucoup de succès; et pourtant, c'était parfois si lourd que je devais chercher un peu de paix dans le cloître ou la crypte  (merveilleuse église de Saint-Laurent, au Bourget-du Lac).

Avec les belles émotions et la passion, ce sont aussi les blessures de mon enfance qui se rouvrent. Dans l'intimité tout est beau et lumineux, mais au contact avec le monde les démons se réveillent; je lutte pour rester accrochée à la raison. Hier soir, l'attitude un peu déplacée d'une de mes camarades a suffi pour que le temps d'un instant je sois entièrement louve, et plus du tout humaine. J'étais choquée de ma propre réaction!

 

Posté par irene61 à 21:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Epuisée, heureuse et...

    C'est beau une louve. A-t-elle un inconscient qui lui joue quelques tours, parfois? L'inconscient n'est-il pas d'essence animale? dans doute et tu ne me contredira pas. mais voilà, tu chantes et équilibre le "ça" avec le "toi".
    Belle journée, chère agoraphobe.

    Posté par pierre, 08 juin 2008 à 09:02 | | Répondre
  • >pierre

    Comme tu as raison, cher Pierre. Nous avons tous un fauve qui nous regarde à travers l'herbe haute.

    Posté par lobita, 08 juin 2008 à 14:14 | | Répondre
  • >vendredi

    Je réponds aussi au message de Vendredi du blog homonyme (très beau blog photo-narratif-onirique). Eh bien mon cher Vendredi, tu ne me croiras pas, j'ai bien vu un chat ET un renard, à quelques centimètres l'un de l'autre; je ne sais pas si la relation entre les deux bêtes relevait de la complicité ou de l'affrontement, car ils se sont enfui rapidement en nous voyant. D'ailleurs, si tu connais l'oeuvre de Carlo Collodi (auteur de Pinocchio), il y est bien question d'un chat et d'un renard qui son complices. Quelle explication? Ces animaux traquent les mêmes proies.

    Posté par lobita, 08 juin 2008 à 14:21 | | Répondre
  • Bonsoir

    Je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui je rentre de vacances et je repars, je reviendrais donc plus tard.
    Bisous a bientôt

    Posté par Noisette, 08 juin 2008 à 17:59 | | Répondre
  • Toi une louve, mais que t'a t-elle fait? curieuse moi là.

    Cela doit bien être plaisant ces p'tits spectacles que vous offrez, mais avec du stress de la performance quand même.

    Continue tes belles ballades avec ton Calinours, cela regénère le système.

    Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

    Posté par Rosie, 09 juin 2008 à 07:04 | | Répondre
  • Un p'tit bonjour en passant, que ta journée soit douce.

    Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

    Posté par Rosie, 10 juin 2008 à 05:37 | | Répondre
  • Pas de quoi etre chôquée Lobita chacun a en nous une Bête qui sommeille c'est l'animal dans l'humain il n'y a rien d'étonnant tant qu'on arrive à le gérer (

    Posté par Jipes, 10 juin 2008 à 13:15 | | Répondre
  • Une p'tite visite en passant.

    Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

    Posté par Rosie, 11 juin 2008 à 06:14 | | Répondre
  • Tu aimais sans doute son "asile poétique", retrouve encore de ses poèmes ici
    http://mimulata.blogspot.com/

    Posté par muse, 11 juin 2008 à 10:30 | | Répondre
  • Mais aussi un arrêt maintenant que le soir tombe sur tes écrits.
    Je vois que tu n'es pas la seule à se laisser envahir par ses démons. Pour l'heure les miens sont un peu au placard et je me concentre sur d'autres réalités.
    Bisou à ton câlinou

    Posté par muse, 11 juin 2008 à 22:16 | | Répondre
  • Une p'tite trace de mon passage.

    Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

    Posté par Rosie, 12 juin 2008 à 07:43 | | Répondre
  • Wouahouu Scelsi ça rigole pas ça m'étonne pas que tu ai sorti les crocs Dame Louve.

    Posté par BJ, 13 juin 2008 à 00:22 | | Répondre
Nouveau commentaire