02 août 2006

ABC d'un voyage (II)

agenda_mare

F comme Far niente. Il y a des moments creux.

G comme giorni, le mot italien qui signifie "jours".

H comme histoires. Dans les moments de repos, pas d'animaux en vue et rien de spécial à faire, on se raconte des histoires. Histoires de vie, joies et tristesse, histoires vraies ou imaginiares. J'en connais tellement:

mobydick  celle du capitaine Achab et de son obsession, incarnée par le cachalot albinos Moby Dick (saviez  vous que Herman Melville avait réellement été chasseur de baleines?)


756px_VMLSLM_title

celle du capitaine Nemo, alias prince indien dépossédé de son règne.

 

claire2L'histoire de l'amour impossible de la jolie Claire pour François d'Assise: amour sublimé si jamais il en fut un.



 

ulysseL'histoire du dernier voyage d'Ulysse, joyau de la puissante fresque de Dante Alighieri.

Ici, pour ceux qui ont la chance de lire l'italien.


Je vous offre chacune de ces histoires, sous forme de liens; bonne pêche, poursuivez ces bribes d'histoire humaine dans votre navigation sur les vagues du Web...

I comme inversion.

La mer, l'environnement peu familier, le balancement doux et régulier de la quille, m'ont souvent joué des tours: un jour, étant couchée sur le pont, j'observais le mât, le ciel limpide et un avion de passage, lorsque j'eus tout à coup l'impression de regarder vers le bas: un lac d'une profondeur infinie, dans lequel flottait un étrange poisson argenté.

Posté par irene61 à 08:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur ABC d'un voyage (II)

    Rêverie

    Se perdre dans le ciel et bousculer ses horizons.. Encore de la poésie.. Grazie.. mille

    Posté par Rowan, 02 août 2006 à 18:01 | | Répondre
  • Oui, la poésie des mots avec celles des photos...on revient bientôt !

    Posté par wictoria, 02 août 2006 à 22:10 | | Répondre
  • Bonjour Lobita,
    magnifique ton récit de voyage, grande inspiration , la grande bleue doit y être pour beaucoup...

    Posté par double je, 03 août 2006 à 12:22 | | Répondre
  • concernant "inversion"... sais-tu que la mer est bleue parce que le ciel se reflète dedans ? Il s'agit des mêmes étendues sans fin ni début faites d'un même élément, traversés de courant et avec un faune bien spécifique. Tant de similitudes troublent...

    Posté par mymy marmotte, 03 août 2006 à 13:34 | | Répondre
  • >mymy

    ah mais z'est une grosse question philisophique que tu soulèves là: qui nous dit que ce n'est pas la mer qui se réflète dans le ciel, hein?

    Posté par lobita, 03 août 2006 à 22:09 | | Répondre
Nouveau commentaire