01 août 2006

Lobita, encore un retour

agenda_mare

Chers amis, je ne vous ai pas abandonnés: j'étais ici et si heureuse...

Je vous offre maintenant le récit de mon merveilleux voyage avec Tethys, mais comme il y a trop de choses à raconter pour un seul article, je le ferai petit bout par petit bout, ou plutôt lettre par lettre. Ce sera...

 

L'ABC d'un voyage

A comme accueil et adieu.

Je choisis la première lettre de l'alphabet pour illustrer au même temps le début et la fin.

Deux gestes fondamentaux de toute relation: recevoir l'autre, s'en séparer. CSR_10_2006_TETHYS_066

Prendre, laisser, aller vers, s'éloigner. Il y a 1000 et une façons de le faire: au moment de l'accueil on peut se montrer méfiants et défensifs, ou bien ouverts et engageants. Au moment de l'adieu, on peut fuir, s'accrocher ou prendre congé.

Merci à mes compagnons de voyage de m'avoir accueillie avec générosité, et de m'avoir témoigné leur affection au moment du départ.



B, C, D comme baleine, cétacé, dauphinCSR_10_2006_TETHYS_085


Êtres merveilleux, étonnants, vrais chefs d'oeuvre issus de la main du Créateur, auxquels nous nous sommes consacrés corps et âme pendant ces trois semaines. Car le but premier de notre voyage était justement l'étude des espèces qui habitent la Méditerranée.

Deux anecdotes qui méritent quelques lignes: ce rorqual (cliquez sur cette photo de Tethys Research Institute pour en savoir plus) a effectué une série de 12 bonds en sortant entièrement de l'eau, comportement qui n'est pas habituel pour cet animal.  L'analyse des photos a revelé l'identité du responsable, un  poisson parasite de l'espèce des  lamproies, qui s'était effrontément collé à la peau du Léviathan...

Un autre jour nous observions avec préoccupation un grand cargo qui s'approchait à toute vitesse d'une bande de dauphins. Les dauphins paraîssaient ignares du danger qui s'approchait. Et le cargo leur passa effectivement dessus, mais quelques secondes après nous aperçumes un dauphin qui bondissait gaiement devant les moustaches d'écume de la proue (tel une figure vivante!),  pendant que les autres  effectuaient  leurs gracieuses prouesses  dans le sillon blanc du géant qu'il narguaient.

E comme étoile

gorgalNous ne nous servons plus des  étoiles pour naviguer. Mais les étoiles sont un excellent passe-temps lors des longues veilles nocturnes imposées par la navigation. Je me souviens d'un reveil à deux heures du matin, alors que je me préparais à monter la garde au gouvernail: mes yeux s'ouvrirent sur une prairie sombre peuplée d'insectes lumineux, chenilles et lucioles, la rivière de la Voie Lactée coulant au milieu.

La suite de l'ABC aux prochains jours...

Posté par irene61 à 11:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Lobita, encore un retour

    enfin!je commençais à me demander si Lobita avait oubliée le chemin de retour !
    bisous !

    Posté par nina, 01 août 2006 à 13:07 | | Répondre
  • Lobita qui nous revient transformée en vieux loup de mer ... jolies tongues fleuries !

    Posté par Guess Who, 01 août 2006 à 13:23 | | Répondre
  • tolérants sur le bateau - généralement : pieds nus

    Posté par brigetoun, 01 août 2006 à 13:26 | | Répondre
  • je vois que mes tongues superkitsch ont beaucoup de succès... je les portais uniquement sur le bateau, pour cela elles étaient tolérées! salut à tous!

    Posté par lobita, 01 août 2006 à 14:07 | | Répondre
  • >wictoria

    hola, on est là...

    Posté par lobita, 01 août 2006 à 14:07 | | Répondre
  • Ah je t'ai trouvée...mon agrégateur avait caché le retour, il est pas très performant
    J'adore la photo en contre-bas...vertigineuse !

    Posté par wictoria, 01 août 2006 à 15:06 | | Répondre
  • ABC..

    Quelle idée géniale que celle de nous raconter tes vacances sous cette forme.. Les photos sont très belles et les textes poétiques.. Une promenade magnifique sur les flots.. J'ai eu la chance d'admirer aussi des baleines et dauphins tout près des côtes de la Mauritanie, j'en garde un merveilleux souvenir.. A plus tard, pour DEF...

    Posté par Rowan, 01 août 2006 à 16:58 | | Répondre
  • Bizarre

    c'est là et pas ici ???
    Luna, quieres ser madre
    Y no encuentras querer
    Que te haga mujer.
    Dime, luna de plata,
    ? Qué pretendes hacer
    Con un niño de piel ?
    Hijo de la luna

    Posté par G. MIKE, 01 août 2006 à 17:15 | | Répondre
  • >G Mike>rowan

    >g mike tu as eu droit au préview d'un article que je visualisais rapidement...
    >rowan: merci pour ta visite à bientôt

    Posté par lobita, 01 août 2006 à 17:39 | | Répondre
  • Lobita ou l'art de conter

    Belles photos assorties d'un texte original et poétique. Lobita en images et dans le texte !

    Posté par la dilettante, 02 août 2006 à 00:17 | | Répondre
  • >la dilettante

    Bonjour Dilettante, quel plaisir que de te retrouver! Tout va bien?

    Posté par lobita, 02 août 2006 à 08:53 | | Répondre
  • superbes photos

    Posté par la furetiere, 07 septembre 2007 à 01:34 | | Répondre
Nouveau commentaire