J'habite dans le même appartement depuis plus de 10 ans (je ne sais pas faire un calcul précis). C'est un lieu que j'aime et il est pratique, car je peux l'abandonner pendant 3 mois ou plus (ce qui m'est déjà arrivé) sans payer inutilement le loyer.

Depuis que j'ai déménagé ici, j'ai toujours emprunté le même chemin pour rentrer chez moi: vous savez, les habitudes.

chemin11

Bof.

chemin2bis

Or, depuis trois jours et ne me demandez pas pourquoi ni comment, j'ai découvert que je peux rentrer chez moi par ici:

à droite, en passant derrière les animaux bizarres... oui ces gros chats colorés en 2D, puis ...

chemin2bis


chemin4

par le petit portail, à travers les haies qui cachent les jardins mystérieux, les grandes maisons jaunes cossues semblables à de petits châteaux et invisibles depuis la route; et encore

chemin5

tout droit en zigzaguant entre les troncs des grands arbres; quel âge peuvent-ils avoir?


chemin6et de là à gauche vers le mur capitonné de mousse; un mur qui semble vouloir nous barrer la route

chemin7

puis encore à droite, à travers cette porte sans battant, est-ce la porte d'une maison qui a cessé d'exister?  Et pour finir voici l'allée toute droite, qui nous ramène vers le chemin familier, à quelques mètres seulement de mon immeuble

(Ça va? vous saurez trouver?)

Ça m'amuse terriblement, j'ai l'impression d'avoir changé de domicile, de réintégrer l'antre d'une fée à la place de rejoindre mon vieil appartement de toujours. Sur le chemin, je trouve des écureuils perchés sur des clôtures et des traces de (fouines ou renards?)  au sol.

Essayons d'esquisser une morale: parfois, notre vie devient un aller-retour sans fin sur des chemins battus, et nous nous disons qu'il n'y a plus rien d'intéressant à découvrir et plus aucune surprise possible; et en fait, quelques mètres plus loin, des opportunités inespérées, une autre réalité nous attendent...