05 mai 2006

Aujourd'hui, je me sens différente...

Il est 15 h, beau jour ensoleillé, e me balade dans la rue. Je croise un homme dans la trentaine,  costume-cravate, serviette en cuir à la main.

Il me dévisage et j'aperçois une attention particulière dans ses yeux, un tressaillement à peine perceptible, comme un mouvement de surprise retenu.

J'ai pourtant @*'=° ans, est-ce que j'attire encore à ce point votre attention, Monsieur?

Je poursuis mon chemin, me voici à l'arrêt du tram. Encore un regard, furtif cette fois, mais intense, d'un jeune frisé. Ça continue? Possible que ce soit ma nouvelle coupe? J'ai été hier chez le coiffeur et il a fait du bon travail, c'est vrai.

Je m'assieds dans le tram en face d'un homme aux cheveux gris. Lui me dévisage carrément, longuement, un  regard profond, pesant, presque méditatif, sérieux.

Non, franchement, cette fois c'est exagéré. Dois-je me mettre à rêver? Cendrillon voit sa gourde se transformer en carrosse?

Je descends du tram et me rends à l'office postal (pour poster l'enveloppe avec le dvd de ma dernière production, vous en aurez des nouvelles dans le prochain billet).

Cette fois c'est une femme qui me regade fixement et avec une sorte d'inquiétude. Une femme brune au teint cuivrée, de belles levres pleines de métisse. Elle semble vouloir me parler. Non mais que se passe-t-il aujourd'hui?

Finalement, la femme ose. "Madame" me dit-elle avec son accent rocailleux "votre pantalon est ouvert".

Y a-t-il une morale à cette histoire? Trouvez-la et écrivez-moi...

Posté par irene61 à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


Commentaires sur Aujourd'hui, je me sens différente...

  • La morale ? Elle est vieille comme le monde. Au fond du regard langoureux de tout individu mâle, il y a la fermeture éclair d'un pantalon.
    En fait, je te découvre comme militante de l'égalité des sexes. Aucune femme à ma connaissance n'a encore été réussi à être arrêtée pour exhibitionnisme. Insupportable... Si tu es la première, Lobita : gloire à toi !

    Posté par elvi4, 05 mai 2006 à 09:45 | | Répondre
  • Excellent !!! Comme quoi un petit détail change tout et tout le monde se focalise sur un petit bout de feraille étonnant )

    Posté par Jipes, 05 mai 2006 à 10:41 | | Répondre
  • Lobita cela me fait penser à une histoire semblable, une autre morale.
    Je convoitais depuis longtemps une veste en renard bleu, mon porte monnaie ne me le permettait pas, je guettais les soldes.
    Aussi dès que cela s'est présenté, j'ai acheté la veste de mes désirs, j'ai quitté immédiatement le magasin avec la veste sur le dos. Et de me pavanner, suscitant l'admiration des foules, je vais de magasins en magasins, dans mon enthousiasme, j'ai acheté un tas de choses inuiles, un délire compulsif incompressible. En effet on me regardait, j'avais le regard des gens. Arrivée chez moi, je m'admire une dernière fois dans le miroir, de près, de loin, pour voir l'effet du renard sur mon teint, et que vois-je, ô surprise et humiliation, l'étiquette soldée était restée en bonne place à la boutonnière sur le devant de la veste....
    La morale : garder toujours une bonne dose d'humour et une juste opinion de soi-même.

    Posté par la dilettante, 05 mai 2006 à 12:13 | | Répondre
  • Drague gaîte ouverte

    1-Moi qui suit plutot d'apparence masculine, l'effet pantalon ouvert fonctionne aussi.

    2-N'importe quel masculin apparent, peut constater que même
    fermée une jupette portée par lui produit un effet encore plus immédiat.

    3-On voit une braguette un tout petit instant et ça suffit pour faire regarder la tête longtemps. Donc regarder et voir ne sont pas des fonctions homogènes.

    4-Quelle retenue de ces mâles qui, si ils sont si obsédés par la braguette, ne la fixent pas. Qu'auriez-vous conclue si ils étaient restés regard fixe sur la dite-ouverture au lieu de vous dévisager?

    5-Tout le monde commente ici votre braguette, mais pantalon ouvert voulait-il dire seulement braguette non fermée?

    6-Est-ce que c'était vrai, votre pantalon était ouvert ou n'était-ce qu'un effet de plis, ombres et lumières sur un nouveau truc à la mode?

    7-Si vous déambulez bouche ouverte, l'effet produit n'est-il pas comparable? Bouche et braguette même syndrome?

    8-Si vous déambulez avec une grosse tâche de gras sur l'épaule, les gens vous dévisagent-ils pareil? Auquel cas les remarques désobligeantes de féministes promptes à rouspéter dans ces commentaires, sont mal mâle fondées.

    9-Est-ce qu'une braguette ouverte est si morale dans le fond où contient-elle déjà des pantalonades (consciente ou non)... )

    Posté par jean-Robert D, 05 mai 2006 à 14:33 | | Répondre
  • >elvi>jipes>>la dilettante

    >elvi: mais non rassûre-toi Elvi, la dame s'est empressée d'ajouter qu"on ne voyait rien" (déçue?)
    >jipes tu as raison, d'ailleurs je ne sais pas si tu as vu un joli fim français intitulé "La discrète" dans lequel fabrice lucchini expliquait très bien la fonction des célèbres "mouches" (grains de beauté artificiels)
    >la dilettante: très belle histoire et très drôle! Elle prouve que tu n'es pas une "dame comme il faut"... ))))

    Posté par lobita, 05 mai 2006 à 17:10 | | Répondre
  • >jean robert

    1. j'en suis certaine
    2. j'aimerais bien voir ça...
    3. ou alors la braguette et le visage sont intrinsèquement liés, votre question n. 7 semble le confirmer
    4. je me serais aperçue plus vite que mon pantalon était ouvert et je l'aurais fermé
    5. oui je vous rassûre, le pantalon n'était pas baissé et la culotte était bien en place
    6. non je vous déçois pas d'effets spéciaux en dehors de mes clips vidéo
    7. vu ma propension enfantine à l'émerveillement, je me balade souvent bouche ouverte et non, ça ne semble pas produire le même effet. Les autres ont peut-être moins d'imaginaiton que vous...
    8. je ferai le test demain
    9. y a-t-il télépathie entre vous et moi? Je viens de vous adresser à tort en répondant à un commentaire de "double je" comme si c'était vous, et voilà que vous ré-apparaissez...
    10. ne manquez pas mon prochain billet sur le derrière des messieurs
    11. à bientôt!

    Posté par lobita, 05 mai 2006 à 17:20 | | Répondre
  • n'a tout de même pas pris ça pour une injure

    Je passe parfois voir son spleen de trentenaire sur son blog, mais je n'ose pas trop commenter.
    Je ne trouve pas le ton pour lui dire des mots Bachiens ou Schubertiens qui pourtant lui conviendraient bien.

    On vient de m'offrir pour mon anniversaire les sonates pour piano de Schubert en Urtext et incroyable je découvre que je ne les avaient jamais lues, ça m'envahie encore plus ce temps qui est toujours si court pour tout.
    Herzlich tut mich verlangen!

    Posté par jean-Robert D, 05 mai 2006 à 17:45 | | Répondre
  • Oublié au début de ma phrase:
    Double-je

    Posté par jean-Robert D, 05 mai 2006 à 17:46 | | Répondre
  • Lobita

    es-tu bien sûre que ton string (corde) ne dépassait pas ??? cela devrait réjouir ton Jean Robert à toi, mélomane.
    Point d'injure pour doubleje, je tacherai de la reconnaître demain à la foire du livre,
    C'est convenu entre nous,
    En art contemporain, les mouches représentent la vanité, Zarkozy s'est fâché, lorsqu'un dessin humorisrique le représentait en compagnie d'un mouche.
    Non, pas de dame comme il faut, je vise dans un avenir lointain d'être un vilaine vielle dame indigne.

    Posté par la dilettante, 05 mai 2006 à 20:33 | | Répondre
  • >jean-robert>la dilettante

    >ainsi, jean-robert, vous préférez la gaité d'une mi-quadragenaire au spleen d'une trentenaire?
    >la dilettante: MON jean-robert à moi? Tu ne cours pas un peu? Je ne porte jamais de string, ça me fait un effet horrible que par pudeur je ne décris pas sur ce blog

    Posté par lobita, 05 mai 2006 à 21:28 | | Répondre
  • Vous m'embrouyez un peu, je me suis contenté de dire que je ne trouvais pas le bon ton d'écriture pour dire des trucs positifs à double-je face à son spleen qui pourtant me parle.

    Et vous l'avez cherché: organiste de formation, je suis plus Pipe que String )

    Posté par jean-Robert D, 05 mai 2006 à 22:59 | | Répondre
  • JR & String

    C'étais juste pour signaler que j'ai un JR pour moi toute seule. Pour les strings je suis ok avec toi Lobita,
    Pour doubleje, nous tenons un bon sujet d'avance, les blogs avec leurs blogueurs respectifs.
    Nous ne nous connaissons que par blogs interposés, et nous nous sommes donnés rendez-vous, sans autre précision au café littéraire samedi, on verra qui reconnaîtra l'autre la première.
    Vous pourrez lire ces informations de 1° importance certainement sur son blog, assorties d'un commentaire baroque de son cru.
    Mon blog à moi n'est pas prévu pour ce genre d'évènement.
    Nous voilà loin des questions méthaphysiques de braguettes ou bouches ouvertes.

    Posté par la dilettante, 06 mai 2006 à 02:00 | | Répondre
  • b(r)aguette

    Cette histoire nous prouve au moins une chose : c'est hélas à la b(r)aguette qu'il faut éduquer les hommes !

    Posté par bregman, 06 mai 2006 à 16:41 | | Répondre
  • >bregman

    bienvenu sur ce blog!

    Posté par lobita, 06 mai 2006 à 17:40 | | Répondre
  • pour jean-Robert

    ah ce "double je" est bien déroutant, je ne suis pas cette trentenaire dont le blog porte le même nom, non je suis "malcontenta" en référence à l'architecte de la Rotonda et de la villa "La malcontenta" à savoir Palladio...
    mais je suis quelqu'un de positif et je construis ma vie en équilibre instable, ma manière à moi de trouver mon équilibre...
    je vois que vous êtes joueur ?

    Posté par double je, 06 mai 2006 à 23:33 | | Répondre
  • Fichtre oui, vous me déroutez, je, simple-je, ne comprends pas tout, et il faut reconnaître que spontanément Lobita évoquant la trentenaire n'aide pas à ne pas confondre avec la paladienne...!

    Double jeu des façades de la villa Fascori du pronaos ionique sur la Brenta à l'arche sud qui illumine l'espace central, Andrea Palladio demeure au tréfond de ce qui nourrit de la lumière, de la géométrie et du silence des choses.
    La sérénité de l'architecture où un Auguste Perret frigide venant reprendre les frasques de Viollet le Duc se serait épanoui sans la sensualité de Corbu.
    Vous avez raison de l'équilibre, Palladio est la totale positivité de l'espace ferme, solide et émouvant à mourir de bonheur.

    Mais nous sommes loin des braguettes faciales et morales

    Posté par jean-Robert D, 07 mai 2006 à 02:00 | | Répondre
  • >double je>jean-robert

    >double je: c'est le principe de la section dorée... l'asymétrie est la plus belle des choses, regarde la tête de Norma Jean Baker.
    >Jean robert: il est tout à fait permis ici de parler d'autre chose que de braguettes, mon esprit arrive quand même à s'élever quelques pouces au dessus.

    Posté par lobita, 07 mai 2006 à 14:19 | | Répondre
  • a la lecture de ce post j'avoue m'être dis que cela confortait une vérité absolue : si tu avais été un homme, les gens ne t'auraient pas regardée ainsi mais surement de façon "choquée" ! a la lecture des commentaires certains m'ont fait sourire d'autres... m'ont laissé perplexe Ce genre de mésaventure arrive à tout le monde (oui, oui, moi aussi...) : une tache de sauce tomate sur le tee-shirt blanc, par exemple ?
    Remarque : de toutes façons c'est toujours quand on est en clair qu'on mange un plat en sauce, c'est bien connu (surtout en plus si la petite robe ou le chemisier sort du pressing !)

    Quant à choisir entre une gaie quadra et une spleenante (neologisme marmotéen) trentenaire, moi je prends les 2 du moment qu'elles sont sympa

    allez, je retourne dans mon terrier....

    Posté par mymy marmotte, 07 mai 2006 à 21:11 | | Répondre
  • >mymy

    j'ajoute que quand on est en clair et que le tissu est de la soie, c'est là qu'on se voit servir une énorme coupe danemanrk avec une tonne de sauce au chocolat...

    Posté par lobita, 08 mai 2006 à 16:55 | | Répondre
  • Sensation agréable pour certains ou épouvantable pour d'autres d'avoir tous les regards portés sur soi...
    C'est là qu'on s'aperçoit que ça doit pas être facile ts les jours d'être une star!!!
    smile
    Miss Julie

    Posté par missJulie, 09 mai 2006 à 01:19 | | Répondre
  • >missJulie

    une star? heu... je suis beaucoup plus souvent derrière la caméra que devant, et ça cache bien... de toute façon, bienvenue sur mon blog!

    Posté par lobita, 09 mai 2006 à 10:11 | | Répondre
Nouveau commentaire