Ah Jean Pierre, Jean-Pierre... brancher une louve sur le thème de la nourriture... tu peux être sûr d'être servi ;-)

Cette note va vous decevoir si vous imaginez que mon amour des animaux m'a rendue végétarienne. Eh non, n'oubliez pas que je sympathise avec les prédateurs: les dauphins (comme les loups) sont des prédateurs redoutables et parfois féroces. Simplement, même le plus chanceux des loups mange rarement plus de deux fois par semaine, et moi en suivant son exemple je limite ma consommation de viande à 2-max 3 fois par semaine; ce qui est d'ailleurs beaucoup plus sain.

* Je suis affreusement gourmande. Quand je mange entourée de mes collègues (qui sont généralement des hommes, grands de taille, jeunes et solidement bâtis), je constate que c'est moi qui mange les plus grosses quantités.
* Le beurre de cacahuètes me fait craquer. Pour moi, il est presque aussi dangereux que le nucléaire.
* Bien qu'à la base je mange de tout, les choses trop sucrées ne sont pas mes préférées: par exemple, je trouve certaines confitures trop riches en sucre et elles ne me tentent pas trop. Par contre, le chocolat, quel drame...
* J'adore cuisiner pour les gens; pour moi même, il m'arrive de me mijoter un bon plat (dans un accès de narcissisme), mais je préfère me composer en vitesse des casse-croute à base de choses très simples, fraîches et bien choisies (fromage de chèvre, légumes, viande séchée etc. etc.)
* Ma spécialité: les lasagnes bolognaises préparées de façon traditionnelle. C'est une sorte de chemin initiatique qui comporte plusieurs épreuves; entre autres celle du feu (car on sort les lanières de pâte bouillantes de la casserole et on les étale une à une sur un linge, en se brûlant ses petits doigts dodus).
* Difficile de me faire détester la nourriture; il y a peut-être des choses que j'aime moins, comme par exemple les oeufs de poisson (c'est évident, je laisse ça à mes confrères les prédateurs marins). Cher Jean-Pierre, apprends qu'en plus d'apprécier les tripes et les abats, il m'est arrivé de déguster des crêtes de coq (croyez-y ou non, c'est délicieux) et des testicules de veau (Lobita sourit de ses crocs sanguinolents).
* Cette question portait sur le thème du pain? Je ne suis pas sûre d'avoir compris. J'aime le pain complet avec beaucoup de son et de graines, encore mieux s'il y a des légumes, des olives, de la farine de seigle ou de blé épeautre.
* J'aime bien manger au restaurant et j'ai mon carnet d'adresses; je suis très exigeante car j'attribue autant d'importance à la qualité de la cuisine qu'à la gentillesse du personnel et à la pureté de l'air (pas d'odeurs lourdes de cuisine dans la salle à manger, pas de fumée).
* Souvenirs d'enfance. La cuisine de Nena (velouté aux haricots, poulet au Marsala). La cuisine de ma nounou Angela, qui était née dans le même village qu'Angelo Roncalli (le pape Jean XXIII): polenta avec viande mijotée et sauce aux légumes. Ma mère cuisinait bien, si seulement elle avait été là...
* Je ne bois pas de vin chez moi! Seulement au restaurant ou chez les amis. Mesures strictes pour prévenir les excès...

Et je serais curieuse de savoir ce que la Marmotte et Dan pensent de tout cela... Eux, les Lyonnais!